Fonctions exécutives

Je réfléchis à ce que je fais : stratégies pour développer ses compétences métacognitives

Pour les élèves ayant des troubles d’apprentissage (TA), il est particulièrement important de développer des stratégies métacognitives et des stratégies d’apprentissage. Ces stratégies doivent être enseignées d’une manière explicite; c’est-à-dire, le professionnel de l’enseignement doit rendre l’élève conscient de son propre processus cognitif et lui permettre de développer sa capacité de gérer de manière autonome les différentes fonctions métacognitives nécessaires pour accomplir diverses tâches scolaires quotidiennes telles que résoudre des problèmes, planifier, et contrôler ses émotions.

L’autoévaluation

L’autoévaluation permet à un individu de réfléchir à sa façon de travailler et de trouver des moyens de l’améliorer. Pour les élèves, la pratique de l’autoévaluation leur permet d’être en contrôle de leur apprentissage, leur donne la responsabilité de réaliser du travail de qualité et peut aussi améliorer leur estime de soi.

Stratégie d’autocorrection MOPPE

Par Nicole Lauzon, EAO et conseillère pédagogique de l’AOTA Description Dans un contexte scolaire Dover et al. (1996) ont regroupé en huit catégories les difficultés observables chez les élèves ayant des troubles d’apprentissage : la lecture et la compréhension à l’écrit;  l’écriture et l’expression écrite; la compréhension du langage (verbale et non verbale) et l’expression orale; [...]

Par |juin 16, 2014|Catégories Fonctions exécutives, Littératie|Mots clés : , , |0 Commentaire

La méthode S-V-A

La stratégie S-V-A fournit l’occasion aux élèves et surtout un élève ayant un trouble d’apprentissage de se donner une intention de travail, de se créer des représentations visuelles et conceptuelles et d’établir des liens entre leur vie et leur apprentissage.

Mnémotechnique : stratégie d’aide-mémoire

La mnémotechnique est essentiellement une stratégie pédagogique qui associe des indices (souvent visuels et sonores) fondés sur les connaissances actuelles de l’apprenant à la nouvelle information qu’il doit apprendre. Les chercheurs Mastropieri et Scruggs (1990) ont affirmé que l’enseignement mnémonique permet d’obtenir les plus importantes améliorations de l’apprentissage constatées dans toute l’histoire de la recherche sur l’intervention auprès des élèves ayant des troubles d’apprentissage.

Comprendre et soutenir le développement de l’autorégulation

L’autorégulation (AR) est le processus par lequel les élèves maîtrisent leurs pensées, leur comportement et leurs émotions pour réussir à vivre pleinement des expériences d’apprentissage. Pour ces élèves qui entrent à l’école sans une solide capacité d’autorégulation, une démarche d’intervention précoce et d’enseignement explicite est nécessaire. Ce sont eux qui risquent le plus de manifester une résistance croissante face aux travaux scolaires, à l’école en général et à l’implication dans la vie scolaire, ce qui fait augmenter les risques de décrochage.

Par |février 18, 2014|Catégories Fonctions exécutives|Mots clés : , , |0 Commentaire
  • Image d'un diagramme de Venn

Les organisateurs graphiques

Par Nicole Lauzon, EAO et conseillère pédagogique de l’AOTA Description Les organisateurs graphiques, ou les cartes conceptuelles, les cartes mentales, etc., peu importe leur forme ou leur nom, sont des outils communicatifs qui utilisent des symboles visuels pour exprimer les connaissances, les concepts, les pensées, ou les idées. Les organisateurs graphiques sont des structures permettant [...]