Loading Ajouter aux Favoris

Par Cindy Perras, M.Ed.,OEEO et Conseillère pédagogique, AOTA

Qu’est-ce que la différenciation pédagogique?

La différenciation pédagogique est une approche pédagogique souple qui permet au personnel enseignant de planifier et d’utiliser diverses approches en les adaptant en fonction du contenu, des processus d’apprentissage, du style d’apprentissage, des méthodes, des stratégies de présentation et des outils d’évaluation. On obtient ainsi un milieu d’apprentissage proactif plus personnel qui favorise la réussite de TOUS les élèves (ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique, 2011).

Selon Tomlinson (2004), la différenciation pédagogique (DP) repose sur l’idée que, comme les points forts, les intérêts, les styles d’apprentissage et le degré de préparation à l’apprentissage varient considérablement d’un élève à l’autre, il faut ajuster l’enseignement selon la variation de ces caractéristiques. Le personnel enseignant peut distinguer un ou plusieurs des éléments suivants dans toute situation d’apprentissage en classe (Tomlinson, 2004) :

  • le contenu (ce que les élèves vont apprendre et quand);
  • les processus (les types de tâches et les activités);
  • les productions (les moyens par lesquels les élèves démontrent leur apprentissage);
  • les environnements affectifs et physiques (le contexte et l’environnement dans lesquels les élèves apprennent et démontrent leur apprentissage).

Le personnel enseignant peut différencier les contenus, les processus et les productions en fonction de la préparation, des intérêts et du profil d’apprentissage de l’élève, de façon à renforcer la croissance, la motivation et l’efficacité :

Contenus

Processus Productions

Degré de préparation

Intérêts

Profil d’apprentissage

Croissance Motivation

Efficacité

Le ministère de l’Éducation de l’Ontario (2004b, p. 1) explique ce qu’est la différenciation et ce qu’elle n’est pas :

La différenciation pédagogique consiste à :

  • offrir des activités d’enseignement et d’évaluation de rechange;
  • stimuler adéquatement les élèves;
  • faire appel à divers groupements pour répondre aux besoins des élèves.

La différenciation pédagogique ne consiste pas à :

  • faire quelque chose de différent pour chaque élève de la classe;
  • avoir des activités variées ou libres pour les élèves;
  • utiliser toujours les mêmes groupes ni à isoler les élèves qui ont des difficultés en classe;
  • ne jamais organiser d’activités pour toute la classe où tous les élèves participent au même effort.

De quelle façon utilise-t-on la différenciation pédagogique en classe?

Dans son article intitule « What is Differentiated Instruction? » (www.readingrockets.org), Tomlinson donne des exemples précis de la façon dont les enseignantes et enseignants de l’élémentaire peuvent différencier au moins quatre éléments en classe en fonction du degré de préparation, des intérêts et du profil d’apprentissage de l’élève.

Contenus différenciés

  • Utiliser des textes selon le niveau de lecture des élèves.
  • Enregistrer des textes sur support audio.
  • Utiliser des listes d’orthographe ou de vocabulaire qui correspondent aux niveaux de préparation des élèves.
  • Présenter les notions à l’aide de supports auditifs et visuels.
  • Utiliser des compagnons de lecture.
  • Tenir des séances en petit groupe pour réexpliquer une notion ou une habileté aux élèves ayant des difficultés ou pour pousser la réflexion ou les aptitudes des élèves avancés.

Processus différenciés

  • Utiliser des activités à plusieurs niveaux qui permettent à tous les élèves d’aborder les mêmes notions et habiletés essentielles, mais en fonction d’un degré de soutien, de défi ou de complexité adapté.
  • Proposer des centres d’intérêt qui incitent les élèves à explorer des sous-thèmes du sujet à l’étude en fonction de leurs intérêts particuliers
  • Utiliser des agendas personnels (créés par l’enseignante ou l’enseignant pour présenter le travail commun à tous les élèves ainsi que les tâches adaptées aux besoins particuliers des élèves) qui indiquent les travaux à faire, soit dans les délais précisés ou pour ceux qui terminent les autres tâches plus rapidement.
  • Offrir du matériel concret ou d’autres outils pour les élèves qui en ont besoin.
  • Varier le temps alloué à l’exécution d’une tâche de façon à offrir un soutien supplémentaire aux élèves qui éprouvent des difficultés ou à encourager un élève avancé à approfondir un sujet.

Productions différenciées

  • Donner aux élèves le choix de moyens pour démontrer leur apprentissage (par exemple, monter un spectacle de marionnettes, rédiger une lettre ou créer une murale avec des étiquettes).
  • Employer des rubriques d’évaluation qui reflètent les divers niveaux de compétence des élèves.
  • Autoriser les élèves à faire leurs productions individuellement ou en petits groupes.
  • Encourager les élèves à créer leurs propres tâches de production pour autant qu’elles contiennent les éléments requis.

Environnements d’apprentissage différenciés

  • Aménager dans la classe des espaces pour travailler dans le calme et sans distraction, ainsi que des espaces propices à la collaboration entre les élèves.
  • Fournir des textes qui reflètent une variété de cultures et de modèles familiaux.
  • Établir des directives claires afin que le travail autonome corresponde aux besoins de l’élève.
  • Établir des routines qui permettent aux élèves d’obtenir de l’aide lorsque l’enseignante est occupée avec d’autres élèves et ne peut venir immédiatement.
  • Expliquer à la classe que certains élèves ont besoin de bouger pour apprendre tandis que d’autres réussissent mieux lorsqu’ils restent assis calmement.

Le lien ci-dessous mène à un site Web contenant une description sommaire de la différenciation pédagogique, des exemples concrets pour instaurer cette démarche en classe et des ressources pour aller plus loin : La différenciation pédagogique.

Cliquez sur le lien pour vous renseigner sur divers outils qui aident à différencier l’enseignement et à intégrer la stratégie dans toutes les matières : La différenciation pédagogique.

Ouvrages de référence

Ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique. (2011). Supporting Students with Learning Disabilities: A Guide for Teachers. Colombie-Britannique : auteur.

Ministère de l’Éducation de l’Ontario. (2004b). TIPS (Targetted Implementation and Planning Supports): Developing mathematical literacy. Toronto : auteur.

Tomlinson, C. (2004). The Differentiated Classroom: Responding to the Needs of All Learners. Pearson.

Tomlinson, C. What is Differentiated Instruction? Tiré de : http://www.readingrockets.org/article/263.

Ressources

Cyber-profs, vidéos sur la différenciation pédagogique :

Différenciation pour favoriser la réussite – les stratégies adoptées par une enseignante du primaire

La classe portable pour faciliter la différenciation pédagogique – la différenciation pédagogique avec l’aide des technologies

Résolution de problème : travail en dyade et approche différenciée – la différenciation pédagogique en action!

Tâches d’écriture différenciées : un exemple au cycle intermédiaire

À l’écoute de chaque élève grâce à la différenciation pédagogique – ministère de l’Éducation de l’Ontario et Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens

L’apprentissage pour tous : Guide d’évaluation et d’enseignement efficaces pour tous les élèves de la maternelle à la 12e année – ministère de l’Éducation de l’Ontario

L’enseignement différencié – Webémissions, Service des programmes d’études Canada