Composantes de l’apprentissage et l’enseignement de la lecture

La lecture est un processus cognitif complexe qui consiste à décoder des symboles afin d’en construire un sens. Les lecteurs chevronnés « lisent avec fluidité, comprennent le contenu de leurs lectures, savent appliquer et communiquer leurs connaissances et leurs compétences dans de nouveaux contextes et sont fortement motivés à lire » [1]. Donc les objectifs de l’enseignement de la lecture sont la compréhension, la fluidité et la motivation.

Un enseignement qui aborde tous les aspects de l’apprentissage de la lecture amène les élèves à utiliser une gamme d’habiletés pour décoder un texte, le lire couramment et comprendre de quoi il traite. Aucune habileté entrant en jeu dans ce processus complexe ne peut assurer à elle seule une maîtrise de la lecture, d’où l’importance pour l’enseignante ou l’enseignant de ne pas accorder une place prépondérante à une habileté ni à une stratégie particulière au détriment des autres. Le personnel enseignant doit comprendre la nature interdépendante des habiletés enseignées et que les bons lecteurs font appel à plusieurs sources d’information lorsqu’ils commencent à lire des textes signifiants [2].

Pour soutenir le développement de lecteurs chevronnés, les professionnels de l’enseignement doivent fournir un enseignement efficace de toutes les composantes de la lecture. Les sections suivantes du module couvriront la conscience de l’écrit, la conscience phonologique, l’identification de mots, la fluidité, le vocabulaire et la compréhension. Les quatre activités pédagogiques importantes dans l’enseignement de la lecture (lecture aux élèves, lecture partagée, lecture guidée et lecture autonome) seront présentées travers les composantes individuelles, mais elles sont des stratégies efficaces pour enseigner l’ensemble des composantes.3 blocs lettres

Une distinction sera faite entre les pratiques pédagogiques efficaces à chaque année scolaire. Cependant, les élèves arriveront en classe avec des prérequis différents, et les professionnels de l’enseignement doivent être en mesure de soutenir tous les élèves dans leur développement de toutes les composantes. Cela est particulièrement important pour les élèves ayant des TA. Même si ces élèves démontrent être à leur niveau scolaire en lecture, ils peuvent tout de même ne pas avoir consolidé toutes les habiletés enseignées au cours des années scolaires précédentes.

Références

[1] Ministère de l’Éducation de l’Ontario, 2003a, p. 14

[2] Ministère de l’Éducation de l’Ontario, 2003a, p. 26