Conscience phonologique

Dans les études des 20 dernières années, la conscience phonologique s’est révélée être un des meilleurs prédicteurs de la réussite en lecture (Snow, Burns et Griffin, 1998). Même si la conscience phonologique n’est pas suffisante à elle seule pour permettre l’apprentissage de la lecture, elle est indispensable à la mise en place des mécanismes de décodage. [1]

La conscience phonologique représente la capacité d’identifier et de manipuler les phonèmes (les plus petites unités sonores du langage oral). La langue française compte environ 36 phonèmes même si l’alphabet ne compte que 26 lettres. Cliquer ici afin d’accéder à un tableau des 36 phonèmes sur le site Web de l’Atelier.

Pour apprendre à lire, l’élève doit distinguer des sons en trois positions : au début des mots, au milieu des mots et à la fin des mots, et chacune de ces habiletés est différente. Lorsque l’élève maitrise ces habiletés, il doit apprendre à fusionner les sons pour faire des mots complets. À mesure que les mots enseignés deviennent plus complexes, des compétences phonologiques plus avancées deviennent nécessaires. Les habiletés de conscience phonologique comprennent les suivantes [2].

  • Isolation : Reconnaitre les sons individuels qui composent un mot.
  • Identification : Reconnaitre le même son dans différents mots.
  • Catégorisation : Reconnaitre qu’un des mots de l’ensemble a un son différent des autres.
  • Fusion : Écouter une séquence de sons et les combiner afin de former un mot.
  • Segmentation : Diviser le mot en sons, dire chaque son en tapant ou comptant.
  • Soustraction : Identifier le « mot restant » lorsqu’un phonème est enlevé d’un mot.
  • Addition : Former un mot nouveau en ajoutant un phonème à un mot existant.
  • Substitution : Substituer un phonème par un autre pour créer un mot nouveau.

Les élèves ayant des TA ont souvent des difficultés à acquérir ces habiletés, ce qui peut entraîner d’autres difficultés sur le plan scolaire. En effet, la conscience phonologique joue un rôle primordial dans l’apprentissage de la lecture et certaines recherches démontrent que cette compétence peut avoir une influence sur la réussite scolaire globale de l’élève [3]. Pourtant, les élèves ayant des TA apprennent ces habiletés grâce à un enseignement adapté et précoce. Dre Brigitte Stanké note que :

Plusieurs recherches ont aussi démontré qu’un entraînement spécifique aux habiletés phonologiques permet d’améliorer considérablement le traitement phonologique (le décodage et la reconnaissance de mots). Ainsi, une intervention précoce sur le plan de la conscience phonologique des enfants à risque permettrait de prévenir les difficultés d’apprentissage de la lecture. [4]

Enseignement de la conscience phonologique

La conscience phonologique est une habileté primordiale dans l’apprentissage de la lecture. Par conséquent, il importe de l’enseigner à travers des activités quotidiennes et authentiques.

Dans l’extrait sonore suivant, Kim Joiner et Allyson Grant introduisent des activités pour développer la conscience phonologique. Cet extrait fait partie d’un balado sur le site Web de TA@l’école, cliquer ici afin d’accéder au balado intégral L’éveil au langage écrit.

Cliquer ici afin d'accéder à la transcription de cet extrait audio.

Dans la vidéo suivante, Lisa Lewis introduit des activités utilisant des non-mots pour développer la conscience phonologique. Cet extrait fait partie d’un enregistrement de webinaire sur le site Web de TA@l’école, cliquer ici afin d’accéder au webinaire intégral Soutenir l’apprentissage des élèves ayant des troubles du langage oral à l’élémentaire.

Cliquer ici afin d’accéder à la transcription de cette vidéo.

Activités et ressources

Technologies et conscience phonologique

L’utilisation de la technologie favorise la motivation des élèves tout en leur donnant une rétroaction immédiate sur leur performance. Elle demeure un outil précieux et complémentaire à l’enseignement. Toutefois, certains logiciels ou applications respectent davantage la progression des apprentissages et favorisent mieux le développement d’habiletés bien ciblées que d’autres.

Abracadra constitue un bel exemple d’un outil développé par des chercheurs universitaires qui considèrent les particularités de la langue français en développant, entre autres, la conscience phonémique et la fluidité de la maternelle à la 2e année. Les trois zones (élève, parent et enseignant) sont totalement gratuites. Cliquer ici pour en savoir plus.

Plusieurs applications, exercices en ligne ou sur tableau numérique interactif sont disponibles sur Internet.  Pour faire un choix, l’utilisation d’un répertoire est grandement facilitant. Carrefour éducation est un site québécois qui fournit aux professionnels de l’enseignement un accès rapide, efficace et gratuit à des ressources pertinentes et valides pour faciliter et enrichir le développement des compétences des élèves, dont la conscience phonologique. Cliquer ici afin d’accèder à la page Web de Carrefour éducation sur la conscience phonologique.

Voici quelques applications disponibles pour les élèves ayant accès à une tablette :

  • Montessori Letter Sounds – L’application est destinée aux plus jeunes, qui ont moins de cinq ans. Elle consiste de quatre genres de jeux progressifs. Elle a été conçue dans le but d’encourager l’autonomie de l’élève et met l’accent sur l’autocorrection.
  • Jeux pour lire avec Sami et Julie – Cette application aide les élèves à apprendre à lire avec la méthode syllabique (p.ex. « b » et « a » est « ba »). Cela aide également les élèves à progresser jusqu’à ce qu’ils lisent des mots et, par la suite, formulent des phrases.

Références

[1] Boudreau, Saint-Laurent, et Giasson, 2006

[2] INDISSE, s.d.

[3] Blomert et Csépe, 2012; Bryant et al, 2014; Vaessen et Blomert, 2010

[4] Stanké, 2001, p.2