Articles

  • Image du logiciel antidote

La métacognition dans l’utilisation des fonctions d’aide technologiques

La métacognition est un processus relié aux connaissances que l’on possède au sujet de nos propres stratégies et au contrôle que l’on exerce sur celles-ci. Or, nous savons que pour les élèves ayant des troubles d’apprentissage (TA) ce processus n’est pas effectué de façon consciente, il doit être enseigné, et ce, de façon explicite.

  • élève qui travaille indépendamment

Introduction à l’autorégulation

Le terme autorégulation renvoie à la capacité de maîtriser ses impulsions, soit pour cesser de faire quelque chose, soit pour initier quelque chose. Les élèves ayant des troubles d’apprentissage (TA) possèdent une capacité d’autorégulation moins grande comparativement aux autres élèves, ce qui peut avoir des répercussions sur leurs habiletés en lecture et en mathématiques notamment.

  • La memoire de travail représentée par des roues dentées sur une tête.

Introduction à la mémoire de travail

La mémoire de travail est un système cognitif responsable du stockage temporaire et de la manipulation d’information. La recherche montre que des déficiences de la mémoire de travail sous-tendent des difficultés d’apprentissage à la fois en lecture/orthographe et en mathématiques.

  • Image d'un design site Web

Concevoir des sites Web de classe accessibles

Avez-vous votre propre site Web de classe ou est-ce que les professionnels de l'enseignement de votre école ont leur propre site Web? Ces sites ont-ils été pensés en fonction des élèves qui peuvent avoir des obstacles d’accessibilité? Les élèves qui ont des troubles d’apprentissage (TA) ne sont pas les seuls qui peuvent avoir de la difficulté à consulter du contenu en ligne; il est donc recommandé de concevoir les sites Web dans une optique d’accessibilité.

  • élèves en classe avec une tablette

TDAH et fonctions d’aide technologiques

Avoir recours aux fonctions d’aide incluses dans les logiciels spécialisés favorise le développement de l’autonomie et celles-ci peuvent s’avérer une bonne solution pour contourner les difficultés reliées au TDAH

Planification de la transition de l’élémentaire au secondaire pour les élèves ayant des TA

En général, on considère que le passage de l’école élémentaire à l’école secondaire représente l’une des transitions les plus difficiles pour les adolescents, qu’ils aient ou non des TA. Le présent article fait ressortir les principales considérations et étapes à envisager pour faciliter la transition de l’élémentaire au secondaire pour les élèves ayant des TA.

  • Parent et enseignant qui se serrent les mains

Pour des partenariats efficaces avec les parents : pistes de réflexion pour les professionnels de l’enseignement

Des études révèlent d’ailleurs que la participation des parents et la création de partenariats efficaces avec les professionnels de l’enseignement contribuent à améliorer le rendement des élèves (ministère de l’Éducation, 2010). Cette collaboration est particulièrement importante pour les élèves ayant des troubles d’apprentissage (TA).

  • Le scénario social pour enseigner les indices sociaux

Le scénario social pour enseigner les indices sociaux

Les scénarios sociaux sont de courtes histoires dont le but est de décrire une situation en matière de réponses attendues. Elles sont écrites pour répondre aux besoins individuels de l'élève et elles concernent souvent une situation particulière.

  • Image du document Se construire un réseau de personnages

Améliorer la compréhension de textes littéraires chez les élèves ayant des TA du niveau intermédiaire : le réseau de personnages

Voici une petite séquence d’enseignement pour aider les élèves aux prises avec des difficultés au niveau des processus d’intégration, plus précisément avec la reprise d’informations. Sa finalité vise à ce que l’élève s’approprie l’organisateur graphique afin de produire un réseau des personnages du récit.

Enseigner la gestion des interactions orales, un beau défi!

Outiller les élèves pour qu’ils développent leur compétence à communiquer oralement, ce n’est pas une mince tâche. Pour plusieurs jeunes ayant des troubles d’apprentissage, l’enjeu est grand car chose certaine, tous auront à gérer des interactions orales dans leur vie scolaire, sociale et ultimement professionnelle. C’est la voie de communication la plus utilisée pour entrer en relation.