La littératie et les troubles d'apprentissage

Selon le document du Secrétariat de la littératie et de la numératie intitulé Faire la différence…De la recherche à la pratique, La littératie dans toute les disciplines, « La littératie dans toutes les disciplines aide les élèves à lire et à écrire de manière efficace, à comprendre et réfléchir à des concepts relatifs à la discipline pertinente, et à s’engager plus activement dans l’apprentissage en littératie et différentes disciplines. »

Souvent, les élèves ayant des TA ont du mal à apprendre à lire et à écrire correctement, ce qui peut avoir une incidence négative non seulement sur le développement de leurs habiletés en littératie, mais également sur leurs progrès dans l’ensemble des matières scolaires.

La lecture

La lecture, c’est l’action de déchiffrer ce qui est écrit et d’en saisir le sens. Au cours des dernières années, on a beaucoup appris au sujet des différents éléments de la lecture, et plus nous découvrons comment le processus de lecture fonctionne, plus il nous semble complexe.

Deux décennies de recherche sur la lecture ont démontré que les éléments suivants sont requis pour apprendre à lire couramment et à bien comprendre ce que l’on lit :

  • la conscience phonologique – sensibilité à la structure des sons du langage (plutôt qu’à la signification des mots);
  • la conscience phonémique – capacité de bien gérer les unités de son plus petites qu’une syllabe (c.-à-d. les phonèmes);
  • le principe alphabétique – compréhension du fait que les mots écrits sont composés des lettres de l’alphabet, lesquelles sont liées aux segments des mots parlés;
  • la conscience orthographique – sensibilité à la structure du système d’écriture (p. ex. régularités et règles orthographiques);
  • la fluidité – capacité de lire un texte rapidement et avec exactitude et une certaine expression;
  • le vocabulaire – compréhension de la signification et de l’utilisation des mots;
  • la compréhension – utilisation de stratégies aidant les élèves à se concentrer sur le texte qu’ils lisent, à s’en rappeler et à le comprendre.

Comment accompagner ?

De nombreux élèves ayant des TA en lecture ont plus de difficultés que leurs pairs avec les sons des lettres et nécessitent qu’on leur enseigne explicitement les habiletés phonologiques en raison de leur incapacité d’identifier les sons du discours, ce qui nuit à l’orthographe, à la reconnaissance des mots et à l’enrichissement de leur vocabulaire.

Les élèves ayant des TA en lecture doivent s’exercer à lire avec fluidité et, s’ils ne parviennent pas à comprendre les mots qu’ils lisent et à en dégager le sens à partir du contexte, ils doivent alors enrichir leur vocabulaire et se créer un répertoire de stratégies de compréhension des textes.

Les élèves qui continuent d’éprouver des difficultés en lecture dans les cycles moyen et intermédiaire doivent faire l’objet d’une orthopédagogie et d’adaptations. Grâce à la possibilité d’accéder à des livres électroniques, les élèves peuvent étudier des romans et des manuels à leur niveau de compréhension linguistique plutôt qu’à leur niveau de capacité de lecture alors qu’ils cherchent à améliorer leurs habiletés en lecture.

L’écriture

L’écriture, c’est l’action de réunir des lettres sur papier, à la main (ou sur le clavier d’un ordinateur ou d’un écran de tablette). Elle englobe également l’expression écrite – soit l’expression d’idées dans un format écrit et organisé.

Les difficultés en matière d’écriture peuvent être liées aux éléments suivants :

  • les fonctions graphomotrices, p. ex. la mémoire motrice concernant la forme des lettres, la coordination œil-main, la motricité fine volontaire;
  • l’orthographe et la grammaire;
  • la production linguistique (expression des pensées en mots) et le vocabulaire;
  • la mémoire de travail, c’est-à-dire se rappeler ce que l’on veut dire dans une phrase tout en réfléchissant à l’orthographe d’un mot;
  • l’organisation et la mise en séquence;
  • la planification et l’établissement des priorités.

L’écriture est l’une des activités scolaires les plus complexes. L’expression écrite exige l’accomplissement de plusieurs tâches en parallèle : la formation de lettres, l’application des règles de grammaire et d’orthographe, l’utilisation du vocabulaire, la ponctuation, l’utilisation de majuscules, la réflexion au sujet du contenu et la conformité aux consignes de l’enseignante ou de l’enseignant. Toutes ces habiletés doivent être automatiques pour que l’écriture soit efficace.

Bon nombre des élèves ayant des TA ont du mal à produire des textes écrits et trouvent les travaux écrits pénibles, moins gratifiants, voire humiliants. Parfois, on ne se doute pas à quel point ils en arrachent et il leur arrive de sembler peu motivés ou d’afficher leur frustration sous forme de comportements d’évitement.

Comment accompagner ?

Pour pouvoir soutenir les élèves ayant des TD en écriture et en expression écrite, il faut :

  • savoir quels aspects des habiletés en écriture posent problème et travailler à améliorer ces habiletés;
  • enseigner des stratégies visant la production d’idées, l’organisation, l’auto-questionnement, la révision;
  • utiliser des adaptations pour contourner les faiblesses en écriture afin que les élèves puissent faire leurs travaux (p. ex. dictée, écriture à l’ordinateur avec un logiciel de prédiction des mots, utilisation d’un logiciel de dictée);
  • comprendre que les travaux écrits exigent beaucoup de temps et d’efforts de la part de ces élèves et que ceux-ci ont besoin d’encouragement.

Ressources pertinentes sur le site Web de TA@l'école

Cliquer ici afin d’accéder à l’article Dyslexie et potentialités : lorsque les capacités se déploient.

Cliquer ici afin d’accéder à l’article Rédaction d’une autobiographie : exercice de réflexion pour améliorer les compétences en littératie.

Cliquer ici afin d’accéder à l’enregistrement du webinaire Soutenir l’apprentissage des élèves ayant des troubles du langage oral à l’élémentaire.

Cliquer ici afin d’accéder à l’article Améliorer la compréhension des textes littéraires chez les élèves ayant des TA du niveau intermédiaire : le réseau de personnages.

Cliquer ici afin d’accéder à l’article Enseigner le vocabulaire dès l’entrée à l’école.

Ressources supplémentaires

Cliquer ici pour accéder à une version PDF de l'article : La littératie en tête : Stratégies pour toutes les matières de la 7e à la 12e année.

Cliquer ici pour accéder à une version PDF de l'article :Pour un enseignment efficace de la lecture et de l’écriture : Une trousse d’intervention appuyée par la recherche. Réseau canadien de recherche sur le langage et l’alphabétisation, 2009.

Cliquer ici pour accéder à une version PDF de l'article : Cadre de référence pour l’enseignement de la lecture, Maternelle à la 6e année. Metropolitan Edmonton Regional French Immersion Programs, 2012.

Cliquer ici pour accéder  à des activités d’intervention pour améliorer la connaissance des lettres de l’alphabet; la conscience phonologique; les habiletés de décodage; la fluidité en lecture; et la compréhension. Lise Saint-Laurent, Jocelyne Giasson, Faculté des sciences de l’éducation, Université Laval.

Cliquer ici pour accéder à des vidéos et les modules de littératie pour les professionnels de l'enseignement de l’élémentaire.